Vous êtes ici : AccueilActivitésComptes-rendus de matchs24/11/17 - OSGL Rugby - SGO 2 - 2 LES GIGOTS BITUMES

Un sans génie...

img_0398_2013-02-04.jpg

Les nouveautés

24/11/17 - OSGL Rugby - SGO 2 - 2 LES GIGOTS BITUMES

Puisque nos narrateurs sont en grève... Je me lance pour faire un compte rendu !

Je serai bref mais je vais essayer d'être efficace... ayant passé la majeure partie de mon temps dans des regroupements, je ne suis pas sûr d'avoir tout vu.

Les gigots Bitumes débarquent chez nous fiers de leur titre de champion UFAR grande région lyonnaise... et ils avaient de quoi en être fiers puisque nous à cette même date nous avions préféré honorer nos poilus !

Pour accueillir les champions, on se retrouve à peine une petite vingtaine et Mickey notre coach se retrouve dans l’obligation de composer une ligne de trois quarts des plus fantasques associant son sens inné du jeu en tant que numéro 10, à la virilité de notre premier centre Tic, à la fébrilité défensive de notre deuxième centre Toulon, à la vitesse inexploitée de nos ailiers tels que Rénato et France Bleue et à la créativité offensive de notre arrière Philippe… En clair, quand on voit arriver la feuille de match, devant on se passe une seule et unique consigne : « il va falloir être gaillard et garder un maximum le ballon ».

La première mi-temps est sous le signe de la défense. Les gigots assiègent notre ligne d’en but sans parvenir à la franchir grâce à notre défense rugueuse et au miracle de quelques en-avant fatals sur la dernière passe… Mi-temps sur le score de 0-0 où on a brassé des tonnes de viande sans avoir eu la gonfle !

La deuxième mi-temps s’inverse, nous sommes à l’attaque et les coups de butoir s’enchainent, notre pack d’avant commence son travail d’usure sur des gigots qui lors des 20 premières minutes n’avaient pas eu le temps de se chauffer les épaules… Après plusieurs départs au ras, mickey part coté fermé fixe le dernier défenseur et délivre à 1m de la ligne une passe au cordeau pour Rénato qui n’a plus qu’à plonger dans l’en-but et inscrire ainsi le premier essai de sa carrière chez les SGO…Mais allez comprendre pourquoi ce dernier ne plonge pas et se fais repousser en dehors des limites du terrain ! Une seule explication nous vient pour justifier ce non-plongeon, il ne voulait pas salir son underwear bordeaux et son sous-short fuchsia…
Bref, on reprend les hostilités : raffut, « rentrage dans ta gueule » et touti quanti, un espace se libère et Mickey met enfin les cannes pour aller en terre promise.
Les gigots se rebiffent mais notre efficacité défensive encore mise à l’épreuve fait son effet.
Mickey, pour nous mettre dans l’ambiance, s’énerve avec le centre adverse pour une cuillière… ce dernier n’ayant pas encaissé le « en plus il est vraiment con celui-là » lancé par Mickey en lui tournant le dos… Deux empoignades et deux soufflets plus tard, tout était rentré dans l’ordre jusqu’à à la mi-temps…
Mi-temps : SGO 1 – Gigots bitumes 0

Vint l’heure du dernier tiers temps, ce moment pénible où les esprits fatigués s’agitent, où la bouche ne sert à plus à reprendre son souffle mais à contester les décisions de l’arbitre…
C’est l’heure aussi où les gigots bitumes retrouvent leur efficacité offensive. Ils nous acculent (du verbe acculer pour les analphabètes…et/ou les pervers) sur notre ligne, mais toujours rigoureux en défense nous résistons… Jusqu’à cette balle qui sort du regroupement à 2m de notre ligne un peu trop vite pour Dumouloud, ce dernier dans la panique ne sait pas s’il doit aplatir dans notre en-but ou essayer de se saisir du ballon pour une relance magnifique de 80m… le temps de prendre sa décision un gigot bitume aplatit à sa place… 1-1 ! #ù§£$*#:/§

Sur le coup d’envoi, après une succession de plaquages ratés de notre part et de passes au contact de leur part, ils envoient leur ailier en bout de ligne défié notre malheureux Rénato qui ne peut que constater la vitesse de pointe de ce gigot, restant quant à lui comme englué dans le bitume… 1-2

C’est alors que nous remettons la main sur le ballon et décidons de faire valoir notre finesse et notre technicité avec du jeu d’avant bien léché, assénant quelques « sur le cul » à nos adversaires du jour, combinant avec variété des Noirs, puis des Noirs, puis des Noirs encore (notre coach étant aux Antilles, nous avions décidé de lui rendre hommage) … amenant progressivement les gigots dans leurs 22m. A la sortie d’un maul, Mickey se fait la malle et égalise. 2-2.

Philou sans s’énervé (ou presque pas) siffle la fin du match.

Quand vint la troisième mi-temps, la remise de la Blue cow fut prolifique… Sur le thème : Je fais quelque chose… ou pas !
Furent nominés :

  • Mickey pour « je m’énerve … ou pas », grâce à son altercation subtile avec le centre des gigots bitumes
  • Tac pour « je tape en touche … ou pas », grâce à cette rétro-transversale qui devait nous emmener aux 22 mètres adverses, et que notre arrière à récupérer sur les 50 mètres.
  • Dumouloud pour « j’aplatis dans mon en-but … ou pas », voir plus haut.
  • Wolvy pour « je plaque … ou pas », il nous a régalé de quelques « air » placage en planche…
  • Boni pour « je viens … ou pas », il s’est inscris pour le match et arrive à 21h30 pour nous regarder
  • Et enfin notre grand gagnant : Rénato pour « je plonge … ou pas », pour cet essai qui n’était qu’à un saut puce d’être converti, il repartit avec le hamster…

Veuillez m’excuser par avance si le récit du match n’est pas à la hauteur de nos narrateurs habituels, mais je ne pouvais laisser vide ce compte rendu de match au vue de la belle prestation que nous avons effectué ce vendredi.

Yo

 

Horaires d'entrainement

Tous les vendredi de 20h à 22h
Suivi d'un repas organisé par les joueurs à tour de rôle
PAF : 5€

Licence

Le prix est fixé à 150€ l'année incluant la première bière gratuite après l'entraînement.
(short et chaussette du club)

RDV le 25/01/2019 à 19h !!!

Inscription Newsletter

Les photos du repas "Les vieux de la veille" 2015

Matchs - Evènements

Connectez-vous sur Sporteasy !

Créez votre compte pour recevoir vos convocations et échanger...

Panier

vide