Vous êtes ici : AccueilActivitésComptes-rendus de matchs29/04/16 - LES VAILLANTS 2 - 4 OSGL Rugby - SGO

Un sans génie...

img_0378.jpg

Les nouveautés

29/04/16 - LES VAILLANTS 2 - 4 OSGL Rugby - SGO

La dernière fois que j'avais mis les pieds à Ze Tower of bread, c'était il y a bien longtemps.

Rien que pour faire chier Dumoul', je rererererereraconte la petite historiette : on a mené 3-0 et puis derrière on a pris 78 grains. 78-3, même y a longtemps, ça reste.

En entrant sur le terrain et en voyant les gusses d'en face s'échauffer, on les a trouvés costauds, devant et derrière. Et puis après la première action, on s'est rien dit mais on a tous pensé qu'on risquait quand même de rentrer avec les valises pleines, ils avaient du gabarit mais aussi du ballon, des gros très gros, un 10 qui menait bien la barque et des centres costauds oulala !

Et vu qu'on était même pas 20, on a pensé que la soirée serait longue. Il n'en fut rien.

Comme dit Kiki, quand on est moins nombreux on joue mieux. Là, on a bien joué.

J'ai entendu dire dans le vestiaire : "Quand Weller n'est pas là, on est meilleurs." Oha ! Faut pas exagérer. C'est vrai que Steph n'a plus les cannes pour jouer à l'aile et est très mauvais en 10 mais quel manque de respect eu égard à son palmarès prestigieux : 58 contractures à la cuisses (dont 45 aux ischio-jambiers), 129 contractures au mollet (66 au gauche, 66 au droit, 66 aux deux en même temps, ça fait pas 126 au total mais je m'en fous), 87 entorses aux genoux, 35 entorses aux chevilles, 64 lumbagos, 182 dents pétées (c'est énorme pour un homme qui ne compte que 32 dents), 67500 fractures du moral et 1 milliard d'ongles retournés. Alors merde ! Du respect les gars !

Sur le terrain, on peut remarquer que nos gros ont été bons, d'abord, ils ont récupéré pas mal de ballons en touche et puis dans le jeu, ils étaient là au soutien de leurs potes gros mais aussi des trois-quarts. Mentions spéciales pour Sylvain, les 2 Xaviers, Kiki, Chocho, Tic, Laurent, Nuggets, Denis enfin... mentions spéciales à tous les gros pour l'homosex... l'homogénéité et la présence.

Derrière, on a aussi fait preuve de solidité offensive et défensive. Certes on se prend 2 essais derrière mais c'est un moindre mal vus les gonzes qu'on avait en face.

Peut-être qu'on a pris l'ascendant psychologique rapidement grace à une interception de Richard, mister 1 essai par match, qui s'en va tout seul aplatir après une course de fofolle. Comme Richard est de gauche et qu'il déteste frustrer les gens, il a pris soin de laisser passer son centre sur l'action qui a suivi. 1-1.

Alors il a fallu sévir et briser dans l'oeuf l'esprit de révolte qui commençait à s'animer chez les méchants. Exemple : sur une des premières actions, je me retrouve face au grand centre casqué pour masquer sa tête bizarre qui me gratifie d'un raffut coude-figure très désagréable. Je lui fais part de mon mécontentement et il me répond d'un ton très sec :"T'avais qu'à te baisser." Je lui réponds "D'accord." Deux actions plus tard, qui c'est que je retrouve pas en face de moi ? Le grand centre casqué pour masquer sa tête bizarre, il arrive droit sur moi et fait sa passe. Oui mais moi, je m'étais baissé, comme promis. Ballon ou pas, je lui mets un caramel. Pas content, il me dit "Enfoiré !". Je lui réponds :"Ben quoi, je me suis baissé."

A partir de là, l'ensemble de notre équipe ne lâchera plus et enchaînera des actions intéressantes et maîtrisées techniquement à défaut d'être impressionnantes physiquement. D'abord, on a su varier le jeu, devant, derrière, au pied, à la main, on a combiné parfois, attaqué la ligne d'autres, bref, on a joué comme il fallait.

Un essai de Chocho tout en finesse viendra concrétiser cette maîtrise.

Puis un troisième essai de Mickey enfoncera le clou. Mickey... Oui ! Mickey ! Vous savez celui qui va fêter son cinq ou sixième jubilé en senior. Moi je dis qu'il s'arrêtera le jour où son fils lui mettra un cad' deb'.

Enfin, un quatrième essai, le premier de Xav, de retour d'une blessure décennale à l'épaule sur un magnifique service de Dumoul'. Oui, je dis bien Dumoul', ce n'est pas une faute de frappe.

Le deuxième essai des Vaillants en toute fin de match ne changera rien à la donne. Il faut noter qu'ils sont passés pour la deuxième fois de la soirée au niveau de Richard. Oh ! Richard ! Tu nous as fait une défense à la Brokeback Mountain ou quoi ?

Ce serait tout s'il n'y avait quelques actions savoureuses dans ce match.

Jugez plutôt :

Dans les 22m des Vaillants, Spider décide soudain de faire valoir son physique surpuissant, ne pouvant plus tout miser sur ses jambes étant donné qu'il avance aussi vite que ma grand-mère qui file aux gogues. Alors, il se lance du plus vite qu'il peut à hauteur de la 3ème ligne adverse en croyant sans doute qu'il va transpercer le mur de 300kg qui se dresse face à lui... Il est pas un peu con aussi lui ? Alors là, évidemment, il n'est pas passé, mais alors pas du tout. Après l'en-avant le plus long du monde de Kiki il y a quelques mois, on a assisté à la plus belle reculée de tous les temps. Quand, après le match, on a demandé à Sylvain Combes pourquoi il n'était pas allé au soutien de Spider en perdition, il a répondu 2 choses, très vraies, je trouve : "Je n'ai pas réussi à le rattraper." et "Je n'arrive pas à courir en rigolant." Moi, en le voyant entâmer sa marche arrière, connaissant sa récente faiblesse aux lombaires, je me suis dis :"Si il tombe, il va finir tétraplégique." Et ben non ! Il n'est pas tombé, il a pris 25m mais il n'est pas tombé... Spider, rien que pour ton courage... Blue Cow.

Autre action notable, ce fut encore une offrande de notre Dumoul', y en a qu'un de Dumoul', personne ne peut faire ce qu'il fait. Alors, j'explique : Dumoul' hérite d'un ballon en débordement sur l'aile droite, la plus proche de l'autoroute, ça a son importance. Il fait un truc bizarre avec ses jambes, genre un machin qui se voulait peut-être un cadrage débordement, je ne peux pas le jurer quand même, c'est pas de l'art figuratif qu'il nous fait. Enfin, il essaie de déborder quoi, et il va aplatir. Sauf que dans son empressement et sa fougue, il a oublié un détail, la ligne de touche qu'il a dépassée d'un petit kilomètre. Si il avait gardé son badge télépéage dans la poche, sûr que la barrière se serait ouverte. Change rien Dumoul', je t'aime.

Voilà les amis. Ce match m'a rappelé celui qu'on avait fait à Villefranche l'année dernière, un régal.

Il faut remercier les Vaillants, bons joueurs et excellent esprit, bon repas derrière. Merci les gars.

Il faut remercier tous les joueurs présents, vous avez été magnifiques, c'est bon des moments comme ça.

A la prochaine.

La bisette.

Messire

Horaires d'entrainement

Tous les vendredi de 20h à 22h
Suivi d'un repas organisé par les joueurs à tour de rôle
PAF : 5€

Licence

Le prix est fixé à 150€ l'année incluant la première bière gratuite après l'entraînement.
(short et chaussette du club)

RDV le 25/01/2019 à 19h !!!

Inscription Newsletter

Les photos du repas "Les vieux de la veille" 2015

Matchs - Evènements

Connectez-vous sur Sporteasy !

Créez votre compte pour recevoir vos convocations et échanger...

Panier

vide